La défaite du FN, un sursaut ou un sursis?

Les militants socialistes
Les militants socialistes - afp.

Survol du champ de bataille après désastre.

C’est l’un des scrutins les plus inquiétants, les plus traumatisants, les plus lourds de menaces, mais aussi les plus baroques de son histoire électorale que la France vient de vivre.

On pourrait, en effet, résumer la situation de cette façon : le grand vainqueur a été le grand perdant. Ceux qui ont engrangé le plus de succès sont les plus fragilisés et ceux qui ont accumulé le plus d’échecs ont le plus de raisons de se réjouir des résultats.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct