Des campagnes pour contrer la prolifération des chats errants

Les bénévoles installent trappes et appât. Reste à patienter le temps nécessaire au bon vouloir du félin de salon.
Les bénévoles installent trappes et appât. Reste à patienter le temps nécessaire au bon vouloir du félin de salon. - D.A.

Dans la cour de la maison de Norma à Gilly (Charleroi), les deux bénévoles de l’ASBL « Les Amis des animaux » installent les cages et les appâts qui vont permettre de capturer les chats errants du quartier. « De Mons à Charleroi en passant par le Brabant wallon, nous trappons dans toutes les communes avec lesquelles notre association est conventionnée », rapportent Mena et Alison. Chaque intervention est une nouvelle aventure. « Impossible de dire à l’avance combien de temps elle prendra. » Moins d’une heure avec un peu de chance, 6 ou 7 jours si les félins ont plusieurs points de ravitaillement et se montrent très méfiants.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct