Le RFC Seraing met une première claque à la FIFA

Le château de Béthusy à Lausanne, où siège le TAS, pourrait bien perdre de son importance stratégique dans les années à venir...
Le château de Béthusy à Lausanne, où siège le TAS, pourrait bien perdre de son importance stratégique dans les années à venir... - Denis Balibouse/Reuters.

C’est sans doute un coup fatal qui a été porté, vendredi, par la 18e Chambre de la Cour d’Appel de Bruxelles à l’UEFA et la FIFA, bien mal embarqués désormais dans le dossier qui les oppose au RFC Seraing. En attendant, c’est le premier round d’un long combat que le club de division amateurs vient de remporter, par la grâce d’un arrêt qui sonne comme la mise à mort de tout le système judiciaire échafaudé par les hautes instances du football international.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct