Egypte: toute personne ayant plus de 5.000 abonnés sur les réseaux sociaux pourra être surveillée

Egypte: toute personne ayant plus de 5.000 abonnés sur les réseaux sociaux pourra être surveillée

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a promulgué une loi portant sur la réglementation de la presse et des médias, qui va permettre de surveiller étroitement certains comptes d’utilisateurs de réseaux sociaux, a rapporté samedi le journal officiel.

Selon cette loi, votée par le parlement en juillet, toute personne ayant plus de 5.000 abonnés en ligne --sur un site personnel, un blog ou les réseaux sociaux-- pourra être surveillée par les autorités.

Le Conseil supérieur de régulation des médias, connu pour ses diatribes contre les médias étrangers et les programmes télévisés jugés trop connotés sexuellement, sera autorisé à suspendre ou bloquer ces sites ou comptes s’il juge qu’ils «publient ou diffusent de fausses nouvelles» ou «incitent à violer la loi, à la violence ou à la haine».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct