Assad veut broyer Idlib, le dernier bastion rebelle

Un soldat du «
Front de libération national
» embrasse un combattant, alors que l’offensive gouvernemental ne saurait tarder.
Un soldat du « Front de libération national » embrasse un combattant, alors que l’offensive gouvernemental ne saurait tarder. - Nazeer Al-Khatib/AFP.

La dernière bataille du conflit en Syrie va-t-elle débuter sous peu ? Ce scénario prend un caractère plus imminent chaque jour. Il motive aussi moult responsables dans le monde à émettre des avertissements solennels devant les possibles massacres qui se profilent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct