Déchets radioactifs : l’Etat s’engage dans Myrrha

L’engagement financier de l’Etat belge devrait faciliter la participation d’autres pays à Myrrha, estime Hamid Aït Abderrahim.
L’engagement financier de l’Etat belge devrait faciliter la participation d’autres pays à Myrrha, estime Hamid Aït Abderrahim. - D.R.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct