Julia Reda, eurodéputée pirate à l’abordage du Parlement européen

La députée pirate, Julia Reda, ne se représentera pas aux élections européennes de mai 2019.
La députée pirate, Julia Reda, ne se représentera pas aux élections européennes de mai 2019. - Sylvain Piraux

Le 5 juillet dernier, le projet de loi de l’eurodéputé Axel Voss a été rejeté en l’état, ré-ouvrant la porte des négociations sur le droit d’auteur. En cause, l’article 11 qui instaure un « droit voisin », permettant aux auteurs de demander une rémunération aux différentes plateformes « pour l’utilisation numérique de leurs publications » et l’article 13 qui rendrait les plateformes responsables des contenus publiés en leur imposant de négocier des licences avec les ayant droits. Ce qui contraindrait les géants du net à instaurer des systèmes de filtrages puissants pour toutes publications.

La pirate crie à la censure. Fin des négociations. Un nouveau texte sera soumis au vote ce mercredi 12 septembre au Parlement européen de Strasbourg.

Mais qui est ce moussaillon, parti à l’abordage du Parlement européen ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct