Eolienne: des terrains qui valent de l’or

Madame Soufflet reçoit 5.000 euros par an grâce à l’éolienne sur son terrain.
Madame Soufflet reçoit 5.000 euros par an grâce à l’éolienne sur son terrain. - Roger Milutin/ Le Soir

On tient un nom : Madame Soufflet. Et un plan d’accès : au bout d’un long chemin pierreux, prendre à droite après la chapelle. « Vous ne pourrez pas vous tromper. On a l’impression de pouvoir attraper l’éolienne une fois qu’on arrive à la ferme », dixit un habitant du coin. Le coin, c’est Nivelles. La commune dans laquelle on est parti à la chasse aux hébergeurs d’éoliennes. Comprenez : aux personnes qui louent un morceau de terrain à un moulin à vent. Moyennant rémunération, évidemment.

Arrivé devant une ferme, on frappe à la porte. A l’improviste.

– Madame Soufflet ?

– Non, c’est ma belle-mère. Mais je vous en prie, entrez.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct