«MSF appelle à l’évacuation d’urgence»

Les centres de détention sont la cible des milices à Tripoli. Quelque 9.000 migrants sont abandonnés par les autorités libyennes dans des centres où ils sont détenus systématiquement après avoir été interceptés en mer. L’Union européenne et, principalement, l’Italie soutiennent financièrement et logistiquement les garde-côtes libyens pour contenir les migrants en Libye. Hassabi Hadj-Sahraoui, conseillère en affaire humanitaire pour Médecins sans frontières (MSF), nous éclaire à ce sujet.

Qu’advient-il des migrants à Tripoli ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct