Belfius et la Bourse, une saga chaotique

Belfius cotée sur Euronext Bruxelles, ce n’est pas pour tout de suite.
Belfius cotée sur Euronext Bruxelles, ce n’est pas pour tout de suite.

Dernier épisode en date de la désormais saga Belfius : lundi, en kern restreint et électronique, le gouvernement Michel a finalement décidé de postposer l’introduction en Bourse de la banque publique. Prétextant une gestion « en bon père de famille », concertée avec la SFPI (Société fédérale de participations et d’investissement) et le management de l’institution.

Un dernier épisode qui clôt pour une durée indéterminée une communication chaotique sur l’opération. « Franchement, tout cela fait amateur. Si je ne pense pas que cela aura un effet sur les clients et le personnel de Belfius, ces allers-retours ont coûté. En termes d’image et en termes d’argent. Il n’est pas gratuit de préparer une telle opération », rappelle Etienne de Callataÿ, chef économiste chez Orcadia.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct