Le scolyte à l’assaut des épicéas

Les arbres atteints sont identifiables par le dessèchement de leur cime qui entraîne le jaunissement et le rougissement de leurs aiguilles.
Les arbres atteints sont identifiables par le dessèchement de leur cime qui entraîne le jaunissement et le rougissement de leurs aiguilles. - D.R.

Décidément, les arbres de nos forêts sont sujets à bien des agressions, souvent à cause d’insectes. On songe au buis, au frêne, notamment… Mais voilà que les températures de cet été jouent aussi un rôle non négligeable. Les arbres souffrent déjà par manque d’eau. Et puis des insectes s’en mêlent, dont le scolyte. Un nom synonyme d’épouvantail pour les propriétaires forestiers qui se rappellent des tempêtes des années 80-90. Les chablis gigantesques avaient entraîné le développement de ces insectes dans les plantations de hêtres. Cette fois, ce sont les épicéas qui sont attaqués.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct