Avec le Pacte national d’investissement, Charles Michel promet l’«Eldorado» aux investisseurs

Charles Michel estime que le pacte national d’investissements stratégiques pourrait doper la croissance et l’emploi.
Charles Michel estime que le pacte national d’investissements stratégiques pourrait doper la croissance et l’emploi. - Belga

Le Premier ministre Charles Michel (MR) avait mis les petits plats dans les grands pour lancer (encore une fois, diront les mauvaises langues) le Pacte national pour les investissements stratégiques initié en mars 2017. Ce mardi, le Comité stratégique chargé de formaliser et surtout de chiffrer les ambitions gouvernementales remettait son rapport. L’occasion pour le Premier de se faire un brin lyrique, en promettant rien moins que de faire de la Belgique le « nouvel Eldorado » des investisseurs. Pour Charles Michel, « le tandem magique investissements-emploi est la meilleure garantie pour pérenniser un modèle de bien-être pour la population », et faire de la Belgique « un pays plus stable, plus solide et plus ambitieux, mieux préparé pour affronter les défis » du futur. Un objectif à long terme qui, pour le Premier ministre, doit traverser « les législatures et les clivages électoraux et politiques ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct