lesoirimmo

Polémique en France après les propos du président du syndicat des gynécologues: il compare l’IVG à «un homicide»

© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir
© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et la secrétaire d’Etat à l’Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, ont condamné «fermement» mercredi les propos du président du syndicat national des gynécologues (Syngof) «dans lesquels il dit considérer l’IVG comme un homicide».

Dans un reportage diffusé mardi sur TMC, le Dr Bertrand de Rochambeau justifie son choix de ne pas pratiquer d’IVG par le refus de «retirer des vies». Lorsque la journaliste de l’émission «Quotidien» lui objecte que «ce n’est pas un homicide», le président du Syngof répond: «Si, Madame».

« En tant que médecin, je ne suis pas obligé d’avoir votre opinion. La loi me protège, et ma conscience aussi », a-t-il conclu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct