Mgr Harpigny au «Soir»: «Je comprends le recours à l’IVG dans certains cas»

L’évêque référendaire sur les questions de pédophilie en est persuadé
: «
il y aura encore d’autres scandales
».
L’évêque référendaire sur les questions de pédophilie en est persuadé : « il y aura encore d’autres scandales ». - Sylvain Piraux.

Les démarches auront été longues, et un peu compliquées. Mais Le Soir a finalement obtenu qu’un évêque belge prenne la parole publiquement sur la crise qui secoue à nouveau l’Institution à l’internationale. C’est Monseigneur Harpigny, évêque de Tournai et surtout évêque référendaire sur la question de la pédophilie depuis le scandale Vangheluwe (fonction qu’il partage toujours avec Mgr Bonny, l’évêque d’Anvers), qui s’exprime sur le sujet, accompagné lors de l’interview par le porte-parole de la conférence épiscopale, Tommy Scholtès. Le cardinal De Kesel, actuel primat de Belgique, jugeait en effet son confrère tournaisien plus indiqué pour répondre à nos questions.

Le Chili, l’Australie, la Pennsylvanie : les scandales d’abus sexuels commis par des prêtres catholiques s’accumulent à nouveau depuis plusieurs mois, provoquant une crise de l’Institution…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct