Stuff. Old dreams, new planets

<span>Stuff.</span> Old dreams, new planets

«  Stuff , c’est ce que vous obtenez quand Hudson Mohawke et Flying Lotus refilent leur mdma à Alt J avant que ces derniers ne montent sur scène, sommés de sonner comme une version instrumentale du “Check your head” des Beastie Boys. » Celui ou celle qui a écrit ça dans la bio du groupe flamand formé entre Anvers et Gand a dû en prendre un peu quand même pour être aussi lyrique et en même temps saisir quelques-unes de ses influences.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct