Jan Fabre, un artiste qui a souvent suscité la polémique

© Belga.
© Belga.

Jan Fabre a toujours aimé les métaphores guerrières.« Il nous appelle ses guerriers de la beauté, rappellent les signataires de la lettre ouverte, mais souvent à la fin du processus, nous nous sentons comme des chiens battus. » Performer, plasticien, metteur en scène, chorégraphe, il a construit au fil des ans une œuvre énorme qui a triomphé sur les plus grandes scènes internationales et conquis le monde de l’art, du Louvre à l’Ermitage de Saint-Pétersbourg en passant par d’innombrables expositions, collections et institutions à travers le monde. Une œuvre basée sur un engagement de tous les instants, une vision du monde de l’art qu’il aborde comme un stratège militaire et un besoin constant de pousser les choses au-delà des limites habituellement acceptables.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct