Mark Zuckerberg: Facebook est «mieux préparé» à lutter contre les manipulations électorales

©AFP
©AFP

Facebook est « mieux préparé  » contre les tentatives de manipulation d’élections, a assuré jeudi son patron Mark Zuckerberg, alors que planent de nouvelles menaces sur les législatives américaines de novembre.

Attaqué depuis des mois pour ne pas avoir pris assez au sérieux les campagnes de désinformation et de manipulation attribuées à une officine russe proche du Kremlin pendant la présidentielle américaine de 2016, Mark Zuckerberg s’emploie régulièrement à convaincre que Facebook a pris conscience de l’ampleur du problème et dépense de l’argent pour le combattre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct