L’Agneau Mystique ou les dix commandements de Milo Rau

Milo Rau reprend l’œuvre du 15
e
 siècle pour en faire une installation vidéo et performative avec des Gantois d’aujourd’hui.
Milo Rau reprend l’œuvre du 15 e siècle pour en faire une installation vidéo et performative avec des Gantois d’aujourd’hui. - Bruno Dalimonte.

Si Milo Rau était un personnage de l’Agneau Mystique des frères Van Eyck, qui serait-il ? Il pourrait bien jouer l’agneau lui-même, tant se dégage de sa voix et de son sourire une douceur angélique. Quelles que soient les tempêtes artistiques et polémiques qui soufflent en permanence autour de lui, le nouveau directeur du NTGent affiche un calme céleste et un discours mesuré. Mais il pourrait tout aussi bien incarner Dieu le Père, avec cette tendance à toujours ordonner dix mille entreprises à la fois, sans oublier la démesure permanente de ses projets ( Five Easy Pieces autour de Marc Dutroux ou encore son Tribunal pour le Congo ) et son penchant légèrement mégalo. N’oublions pas que son Manifeste de Gand (lire ci-contre) – dogme qui entend dicter dix contraintes à ceux qui viendraient créer au sein du NTGent – commence ainsi : « 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct