Décret Paysage: le ras-le-bol de centaines de professeurs

Avec le système actuel, on peut passer en master avec des crédits résiduels de bac.
Avec le système actuel, on peut passer en master avec des crédits résiduels de bac. - Bruno Dalimonte.

O n le voit chaque année en septembre : de nombreux étudiants assurent qu’ils ont réussi leur première. On s’échine à répéter qu’ils sont juste admis dans le cycle supérieur, en deuxième donc, mais qu’ils n’ont pas – encore – réussi ». Ce cadre d’université – qui, comme tous les interlocuteurs de ce dossier, souhaite rester anonyme – hésite entre désappointement et colère. Pour lui, comme pour beaucoup de confrères, le décret Paysage mis en œuvre en 2014 est à l’origine d’une déresponsabilisation des étudiants. « En fin de première, ils oublient souvent qu’il leur reste 10 ou 15 crédits à valider, ce qui alourdit immanquablement la seconde année. Et les suivantes. ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct