Communales 2018: à Liège, les jeux restent ouverts

Communales 2018: à Liège, les jeux restent ouverts

Ce n’est pas parce qu’on a toujours fait comme ça que les choses ne peuvent pas changer… Appliqué à Liège, ça donne : mariés depuis la nuit des temps, PS et CDH vont-ils réitérer leurs vœux ou préféreront-ils (enfin, surtout le PS…) changer de partenaire ?

Le moins que l’on puisse écrire est que, plus que jamais, les jeux restent ouverts : le PS qui, sauf immense surprise, devrait sortir vainqueur du scrutin d’octobre devra composer avec les résultats des autres formations politiques tout en tenant compte de ce que pourraient être les majorités régionale et fédérale au printemps 2019. Histoire d’y conserver, le moment venu, les relais nécessaires au développement de la métropole.

Premier scénario possible : une reconduction du mariage avec un CDH qui, bien que vieillissant et en manque de personnalité forte, est davantage épargné par les sondages préélectoraux que certains auraient pu craindre. Ou espérer. C’est selon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct