Simplifier l’orthographe, compliquer la lecture

Pour notre chroniqueur Vincent de Coorebyter, les règles actuelles de l’accord du participe passé permettent une meilleure compréhension et, par conséquent, méritent d’être maintenues.
Pour notre chroniqueur Vincent de Coorebyter, les règles actuelles de l’accord du participe passé permettent une meilleure compréhension et, par conséquent, méritent d’être maintenues. - © Roger Milutin.

Lorsque Le Soir a publié, le 3 septembre, un article relayant l’idée de simplifier les règles d’accord du participe passé, j’ai cru que cela allait provoquer une de ces polémiques dont les questions touchant à l’orthographe ont le secret.

Mais la polémique n’a pas eu lieu, en tout cas dans les colonnes du journal : j’y ai juste trouvé une lettre de protestation d’un lecteur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct