«Les approches qualitatives des marchés restent toujours sous-représentées»

Edition numérique des abonnés

Après avoir étudié la physique et fait de la modélisation mathématique appliquée à la biologie et la médecine, Huguette Croisier s’est réorientée vers l’économie suite à la crise financière.

La crise financière a-t-elle eu une influence sur vos recherches ?

Oui, puisque mon projet de recherche consiste précisément à analyser la manière dont les modèles macroéconomiques ont évolué depuis la crise financière.

La science économique a été fortement critiquée dans la foulée de la crise. Des critiques justifiées ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct