Guy Verhofstadt: «Sur le Brexit, je reste optimiste»

Les Européens sont-ils en train d’aider Madame May à faire adopter l’accord de retrait par les siens ?

Nous sommes tous prêts à une sortie ordonnée favorable aux deux parties. Mais il reste un problème fondamental dans le projet de Chequers (la proposition britannique sur la relation future avec l’UE, NDLR)  : c’est « l’arrangement de facilitation douanière » qui consisterait pour l’Union à sous-traiter la perception de ses droits de douane, et le « corps de règles communes », qui reviendrait en fait à ce que l’Union doive consulter tous ses projets législatifs sur le Marché intérieur avec le Royaume-Uni. Mais je reste optimiste quant au fait qu’après une dernière négociation un peu dramatisée, on aboutira à un accord.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct