En France, une réflexion en cours

En France, une réflexion en cours

Depuis Paris

La France va-t-elle évoluer vers l’euthanasie ? Rien n’est moins sûr. Dans une semaine, le Conseil national d’éthique doit remettre un avis très attendu sur une série de questions bioéthiques. Avec celui sur la procréation médicale assistée (PMA), le chapitre sur la fin de vie est le plus attendu. Ce rapport, purement consultatif, n’engage pas formellement le président Macron. Mais il lui servira à alimenter sa réflexion avant une révision des lois de bioéthique prévue pour le premier semestre 2019.

Actuellement, la fin de vie est régie par une loi de 2016, dite loi Claeys-Leonetti. Elle prévoit un «  droit à la sédation profonde et continue » quand le pronostic vital est engagé à court terme et à condition que le patient ait fait part de directives anticipées. Une législation qui n’autorise donc en rien l’euthanasie ou le suicide assisté.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct