Peste porcine: «L'élimination totale du virus chez les sangliers est presque impossible»

Pour le spécialiste, ma méthode belge qui consiste à créer une zone interdite à la chasse de 63.000 ha en Ardennes, a des chances de porter ses fruits.
Pour le spécialiste, ma méthode belge qui consiste à créer une zone interdite à la chasse de 63.000 ha en Ardennes, a des chances de porter ses fruits. - IMAGEGLOBE.

Depuis Varsovie

Tomasz Podgórski, chercheur à l'Institut de biologie des mammifères de l'Académie polonaise des sciences et coordinateur d'un groupe de travail pour le programme scientifique européen de lutte contre la peste porcine africaine ASF-STOP.

En juillet dernier, vous avez publié une étude sur les mouvements de population des sangliers et les trajectoires de propagation de la peste porcine africaine (PPA). Vos données concernent le nord-est de la Pologne entre 2014 et 2015, c'est-à-dire dans les premiers temps suivant la détection de la maladie dans le pays. Contrairement à vos attentes, vous avez constaté une faible corrélation entre les mouvements de sangliers et l'apparition de nouveaux foyers de contamination. Cela remet-il en cause le rôle des sangliers comme vecteur de la PPA ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct