lesoirimmo

Avec cinq réacteurs à l’arrêt, l’hiver s’annonce tendu...

Les quatre réacteurs de la centrale de Doel ont tous leur lot de vicissitudes cette année.
Les quatre réacteurs de la centrale de Doel ont tous leur lot de vicissitudes cette année. - Photonews.

L’approche de l’hiver s’annonce une nouvelle fois électrique. En cause : la petite santé du parc nucléaire belge. Sur les sept réacteurs de Doel et de Tihange, il n’y en a que deux qui fonctionnent, actuellement. Mais le plus inquiétant, c’est que les cinq réacteurs à l’arrêt sont, tous, confrontés à des problèmes techniques. Une fuite à Doel 1 et Doel 2. Des problèmes de béton ailleurs. Electrabel espère que l’ensemble de ces réacteurs pourront être de retour sur le marché d’ici la fin décembre. Pour éloigner le spectre d’une pénurie d’électricité. Mais l’exploitant n’a pas le pouvoir de décision. Car, dans tous les cas, c’est l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) qui devra donner son feu vert à tout redémarrage. Ce qui pourrait provoquer des arrêts plus longs qu’annoncé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct