Pacte d’excellence: le blues des inspecteurs

« L’abandon du contrôle n’est peut-être pas une bonne idée : l’inspection est le seul syndicat des enfants et des étudiants »,  expliquent des inspecteurs.
« L’abandon du contrôle n’est peut-être pas une bonne idée : l’inspection est le seul syndicat des enfants et des étudiants », expliquent des inspecteurs. - Sylvain Piraux.

B on, nous sommes bien conscients qu’on ne verra pas demain des armées de professeurs descendre dans la rue pour défendre notre profession, mais tout de même… nous ne pensons pas que les écoles se rendent compte de ce qui les attend avec la réduction du cadre d’inspecteurs… » Marc et Marie – prénoms d’emprunt imposés par leur sacro-saint devoir de réserve – balancent entre blues et réalisme. Inspecteurs faisant fonction dans l’enseignement depuis des années, ils craignent de faire les frais des nouvelles règles de gouvernance des écoles. Ils représentent, assurent-ils, de nombreux collègues dans leur situation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct