Antoine De Caunes au «Soir»: «C’est joyeux, la pop culture!»

65 ans, 40 ans de carrière.. Mais pour Antoine de Caunes, «
tant qu’il y a du plaisir...
»
65 ans, 40 ans de carrière.. Mais pour Antoine de Caunes, « tant qu’il y a du plaisir... » - Renaud Joubert

Bruce Sprinsteen, avoue Antoine de Caunes, fait la différence avec les grands héros du rock car lui, le boss, est et demeurera toujours le même homme, dans la vie comme sur scène. Cela vaut pour Antoine. Quarante ans que cet infatigable trublion des médias trimballe sa fraise réjouie, sa passion intacte du rock et son sens de la déconne éclairée dans nos lucarnes. Le voici, depuis l’an passé, de retour à son meilleur niveau. Et cette fois à la radio, sur France Inter, où son émission, « Popopop », se joue, chaque jour, des codes de la pop-culture. Stromae, Irvine Welsh, Edouard Baer, Blutch, Damon Albarn, Blanche Gardin, Lenny Kravitz, Charlotte Gainsbourg, Wes Anderson, Arctic Monkeys, Paul Smith et même Jean-Claude Van Damme sont tous passés chez lui.

« Popopop » vous ramène à la radio. C’est un retour aux sources ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct