Communales 2018: «De Wolf doit céder la présidence du conseil communal»

Christophe Gasia  regrette que Vincent  De Wolf soit le seul mayeur de la zone  à assumer la présidence du conseil.
Christophe Gasia regrette que Vincent De Wolf soit le seul mayeur de la zone à assumer la présidence du conseil. - Jonathan Kalifat.

Avec sept sièges sur trente-cinq, quatre pour Défi et trois pour le CDH, l’opposition à Etterbeek doit faire face à une armada quatre fois plus importante qu’elle dans la salle du conseil communal. Sur papier, le rapport de force paraît donc plutôt disproportionné. Suffisant pour étouffer toute velléité de contradiction ? Assurément pas, à entendre Christophe Gasia, qui emmènera les troupes Défi locales aux prochaines communales. « Je ne suis pas du tout aussi pessimiste, il est vrai qu’en termes de sièges, l’opposition ne représente pas grand-chose, 20 %, mais quand on voit le travail abattu lors du conseil communal, on s’aperçoit que c’est grâce à l’opposition qu’il y a des idées et des débats qui sont lancés ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct