Greenyard se sépare de ses activités d’horticulture

Greenyard se sépare de ses activités d’horticulture

Le géant belge des fruits et légumes Greenyard a cédé sa division horticulture à Straco pour 120 millions d’euros, a-t-il annoncé lundi dans un communiqué avant Bourse. Cette vente vise à réduire le taux d’endettement de l’entreprise, qui avait été confrontée durant l’été à une importante contamination de ses produits à la listeria.

Mi-septembre, le titre Greenyard avait nettement rebondi à la Bourse de Bruxelles, après l’annonce du redémarrage de son usine hongroise à l’origine de la contamination.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct