lesoirimmo

Pénurie d’électricité: pourquoi la ministre Marghem n’a rien vu venir

Marie-Christine Marghem.
Marie-Christine Marghem. - PhotoNews

Pour le coup, la ministre de l’Energie n’a rien vu venir. Jeudi dernier, au micro de la RTBF, Marie-Christine Marghem (MR) assurait encore que les centrales nucléaires «  vont revenir, pour l’hiver, au fur et à mesure. Et il est évident que tout cela nous permettra d’avoir l’électricité nécessaire ». Bref : circulez, il n’y a rien à voir. Début septembre, le discours était identique. La libérale a pris la décision de ne pas créer de réserve stratégique pour l’hiver à venir. Cette réserve est pourtant le dernier rempart avant l’activation du plan de délestage (soit des coupures volontaires de courant dans certaines zones du pays). « Nous n’avons besoin d’aucune réserve ; la production intérieure et les possibilités d’importation sont suffisantes », expliquait à l’époque la ministre dans L’Echo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct