Partager sa voiture entre voisins, une solution économique et conviviale

Une voiture reste stationnée 95
% du temps, d’après l’ASBL Taxistop.
Une voiture reste stationnée 95 % du temps, d’après l’ASBL Taxistop. - D.R.

Ils sont une dizaine à se partager une seule voiture. Le week-end, deux couples vont faire une tournée familiale en Flandre dans des contrées difficilement accessibles en transports en commun. Le mercredi, une maman emmène sa fille à ses rendez-vous paramédicaux. Certains en profitent pour charger le coffre d’énormes courses. Et d’autres pour partir en vacances, même ! Cette voiture, c’est la propriété d’Eveline. « C’est ça que j’adore , s’exclame la coach de 53 ans. Quand on habite à Bruxelles, on peut se débrouiller en transports en commun. » Elle, elle l’utilise pour aller rendre visite à sa famille à 1h30 de chez elle, au sud de Liège, là où « il y a trois bus par jour ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct