I feel good Jean Dujardin entre Macron et l’abbé Pierre

<span>I feel good</span> Jean Dujardin entre Macron et l’abbé Pierre

Un type en peignoir qui marche le long d’une autoroute. Plus que probablement un désaxé… Le voici qui arrive dans un village Emmaüs près de Pau, communauté qui a le nom et les valeurs du mouvement créé par l’abbé Pierre, où il retrouve sa sœur Monique.

Jacques n’est pas exactement désaxé, un affabulateur plutôt, quelque peu éloigné de la réalité. Son obsession est d’avoir l’idée de génie qui lui permettra de devenir riche comme Bill Gates. Or, cette fois, il en est sûr, il a trouvé : la chirurgie plastique pour les pauvres. Il compte sur sa sœur pour l’aider à trouver des clients. Mais entre Monique et Jacques, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct