Any way the wind blows Un film «bon esprit»

<span>Any way the wind blows</span> Un film «bon esprit»

Une ville. Huit personnes. Une journée d'été. Et nous voilà parti pour une virée à Anvers au début du siècle.

Sorti il y a quinze ans, l'unique film à ce jour de Tom Barman (qui a étudié le cinéma à Sint Lukas avant de jouer dans dEUS) nous revient dans une nouvelle robe numérisée. Et pour tout dire, il a joliment vieilli.

Si l'intrigue est quasi inexistante, c'est pour mieux coller aux codes de la Nouvelle Vague sur laquelle Any Way ... surfe avec aisance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct