La mort d’un activiste homosexuel interroge la Grèce de l’après-crise

Samedi 22 septembre, Zak Kostopoulos a été battu à mort dans une bijouterie d’Athènes.
Samedi 22 septembre, Zak Kostopoulos a été battu à mort dans une bijouterie d’Athènes. - D.R.

Depuis ce samedi 22 septembre, une vidéo fait le tour des réseaux sociaux, en Grèce. Elle montre un homme de 33 ans, Zak Kostopoulos, entrant titubant dans une bijouterie. Les portes s’étant refermées sur lui, il s’empare d’un extincteur pour faire tomber la vitrine et sortir de là. Depuis la rue, à travers la devanture en éclat, le propriétaire et un compère le ruent de coups de pied. Quelques minutes plus tard, un homme tente d’interrompre le passage à tabac du trentenaire à terre, en sang. Quand la police arrive, elle menotte l’homme au sol, gisant entre la vie et la mort. Voilà pour les images de la scène.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct