lesoirimmo

Faut-il restituer les objets sacrés du Congo aux Congolais?

Après la restauration, la grande pirogue en bois poli trouvera place dans le long couloir reliant la nouvelle aile au musée proprement dit.
Après la restauration, la grande pirogue en bois poli trouvera place dans le long couloir reliant la nouvelle aile au musée proprement dit. - Dominique Rodenbach/Le Soir.

Le temps est-il venu de restituer au Congo certaines reliques ou objets d’art qui font la renommée du musée des Sciences naturelles ou du musée de Tervuren, qui rouvrira bientôt ses portes au public après une rénovation lourde ? (voir ci-contre) C’est en tout cas ce que clament une série d’associations, d’universitaires et de représentants de la société congolaise, qui développent leurs arguments dans une carte blanche confiée au Soir.

Pour les signataires, un dialogue interculturel adulte entre la Belgique et son ancienne colonie ne saurait être fondé sur « des pillages précédés par des meurtres coloniaux ». Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, ne ferme pas la porte… même si, légalement, les œuvres qui se trouvent dans les musées nationaux appartiennent au patrimoine de l’État et sont dès lors théoriquement incessibles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct