Peste porcine: à l’abattoir de Virton, le dernier jour des porcs gaumais

Certains se sont décidés pour deux ou trois porcs, d’autres pour une dizaine, afin que cette viande ne soit pas perdue.
Certains se sont décidés pour deux ou trois porcs, d’autres pour une dizaine, afin que cette viande ne soit pas perdue. - Michel Tonneau/ Le Soir.

Ce jeudi 27 septembre restera comme un jour noir pour l’élevage porcin en Gaume. Peste porcine et arrêté ministériel d’abattage systématique des 4.000 porcs de la zone infestée obligent, ce sera le dernier jour d’abattage de porcs gaumais avant bien longtemps. Car ce n’est pas demain que des élevages pourront reprendre vie, même si les éleveurs en ont le courage et la possibilité financière…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct