La Catalogne un an après: entre Madrid et Barcelone, le conflit est loin d’être réglé

L’état espagnol essaye depuis un an de laver l’image désastreuse qu’ont laissée les violences policières de la journée du 1
er
 octobre.
L’état espagnol essaye depuis un an de laver l’image désastreuse qu’ont laissée les violences policières de la journée du 1 er octobre. - Photopqr

Depuis Madrid,

Le dimanche 1er octobre 2017, environ deux millions de personnes – selon les chiffres invérifiables du gouvernement catalan – participaient au référendum d’indépendance de la région. Le vote, considéré illégal par la justice, a ouvert en Espagne une crise institutionnelle d’une ampleur inédite dont témoignent les événements politiques et sociaux qui se sont succédé ces douze derniers mois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Europe