Idélux : 2016 moins rose que 2015

Le gouverneur Caprasse, qui quittera ses fonctions en février, a reçu une œuvre du peintre Willoos. Histoire pour lui de rappeler que « la culture, une obsession, sera un vecteur de développement qui comptera au 21
e
 siècle. » © J.-L. B.
Le gouverneur Caprasse, qui quittera ses fonctions en février, a reçu une œuvre du peintre Willoos. Histoire pour lui de rappeler que « la culture, une obsession, sera un vecteur de développement qui comptera au 21 e siècle. » © J.-L. B. -

Les années se ressemblent ou presque au sein du Groupe Idélux. Il faut du temps pour ficeler et mener à bien les projets décidés en C.A. Une série de dossiers avancent, mais lentement. D’une année à l’autre, les projets restent donc sensiblement les mêmes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct