Migrants en Méditerranée: un risque sur cinq de mourir en mer

Les 58 personnes secourues par l’Aquarius il y a une semaine ont pu rejoindre Malte dimanche. © EPA.
Les 58 personnes secourues par l’Aquarius il y a une semaine ont pu rejoindre Malte dimanche. © EPA.

D’après les données compilées par un chercheur italien, un migrant sur cinq est mort en tentant de rejoindre l’Italie au mois de septembre. Jamais la traversée de la Méditerranée n’a été aussi risquée, le taux de mortalité oscillant jusque-là entre 0,5 et 4 % (avec quelques anomalies à 7-8 % en cas de gros naufrages).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct