Un label enrichi pour le bœuf belge

Le bétail viandeux se destine essentiellement (85
%) au marché intérieur.
Le bétail viandeux se destine essentiellement (85 %) au marché intérieur. - D.R.

Le secteur de la viande était bien représenté ce mardi, à Bruxelles, pour présenter le cahier des charges élargi du label Belbeef, qui offre au consommateur des garanties sur l’origine de la viande bovine, et notamment le triple B (née, élevée et transformée en Belgique).

Patrick Shifflers, administrateur de la Fédération belge de la viande, Marie-Laurence Semaille, de la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA), et Nathalie De Greve, de la fédération du commerce et des services Comeos, se félicitent de ces exigences accrues en matière de contrôle et de traçabilité, mais aussi de durabilité et de bien-être animal. Le cahier des charges enrichi permettra en effet d’objectiver les mesures destinées à coller au mieux aux attentes du consommateur tout en étant bénéfique à l’ensemble de la filière.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct