Pénurie d’électricité: Marghem bourgmestre de Tournai, «ça arrangerait bien des libéraux»

«
Quelqu’un qui n’aurait pas la carrure ne s’en sortirait pas
», assure la ministre.
« Quelqu’un qui n’aurait pas la carrure ne s’en sortirait pas », assure la ministre. - Belga.

Comme en 2015 ou 2016, revoilà Marie-Christine Marghem dans la tourmente. Et le moins que l’on puisse écrire est que le momentum n’est pas idéal : à deux semaines des élections communales et huit mois des législatives. Alors, dans les rangs bleus, ça râle pas mal. Car en période de porte-à-porte et de rencontre de l’électeur, le risque de coupures d’électricité ou d’augmentation de la facture ne fait pas forcément sourire le citoyen.

Alors, la ministre de l’Energie est-elle, une nouvelle fois, en danger ? Les libéraux eux-mêmes sont-ils lassés de leur impétueux édile ? Réponses.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct