Theresa May veut faire des Européens des «immigrés» comme les autres

May a annoncé son intention de tirer un trait sur la libre-circulation des travailleurs entre le Royaume-Uni et les pays de l’UE.
May a annoncé son intention de tirer un trait sur la libre-circulation des travailleurs entre le Royaume-Uni et les pays de l’UE. - reuters

Mardi, à la veille de son discours de clôture du congrès du parti conservateur, Theresa May a annoncé son intention de tirer définitivement un trait sur la libre-circulation des travailleurs entre le Royaume-Uni et les 27 pays membres de l’Union européenne. La Première ministre a fait savoir que les nouvelles règles d’immigration qui entreront en vigueur après le Brexit seront basées « sur les compétences des travailleurs et non sur leurs origines ». « Ce nouveau système permettra de réduire l’immigration des personnes peu qualifiées », a encore promis la cheffe de l’exécutif dans un communiqué.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct