Grand Baromètre: à Bruxelles, Défi gravit les échelons, le MR en tête

Le parti d’Olivier Maingain croît surtout sur son terrain de prédilection bruxellois, 
mais aussi en Wallonie. © Belga.
Le parti d’Olivier Maingain croît surtout sur son terrain de prédilection bruxellois, mais aussi en Wallonie. © Belga.

Les variations dans les intentions de vote se produisent dans la marge d’erreur, de 4,2 % (un maximum). Prudence, prudence. Et néanmoins quelques leçons.

La première : Défi croît en général, surtout sur son terrain de prédilection, bruxellois donc, alors qu’il émerge en Wallonie sans y percer pour autant (c’est possible). Avec 15,8 % des suffrages, le parti refondé par Olivier Maingain (ex-FDF, Défi a vu le jour fin 2015) s’impose à la deuxième place au classement, derrière le MR qui, avec 19,5 %, n’est pas très loin devant lui.

Nous évoquions la marge d’erreur… Les amarantes ne doivent pas s’interdire de rêver de ravir la première place aux libéraux-réformateurs. Ils sont à leur portée, toujours si l’on en croit Ipsos. Même si les bleus, en progression pour leur part (ils gagnent 2,5 % eu égard au dernier baromètre), ont bien le leadership à Bruxelles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct