Espionnage: Moscou pris la main dans le sac aux Pays-Bas

Sur cette photo, diffuése par le ministère néerlandais de la Défense, l’arrivée des quatre citoyens russes, en provenance de Moscou, avait été filmée par les caméras de surveillance de l’aéroport de Schipol, le 10 avril dernier.
Sur cette photo, diffuése par le ministère néerlandais de la Défense, l’arrivée des quatre citoyens russes, en provenance de Moscou, avait été filmée par les caméras de surveillance de l’aéroport de Schipol, le 10 avril dernier. - Reuters.

Depuis Amsterdam,

Un coup de filet mené par les services de renseignement néerlandais est le point de départ d’une vague de protestation internationale contre les méthodes de Moscou. Révélée jeudi matin par la ministre de la Défense des Pays-Bas, Anke Bijleveld, une opération menée par des espions russes visant l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) basée à La Haye a été déjouée d’extrême justesse en avril dernier.

Débarqués à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol quelques jours avant leur arrestation, ces Russes ont immédiatement éveillé les soupçons du MIVD (Militaire Inlichtingen- en Veiligheidsdienst), le service de renseignement militaire et de sécurité des Pays-Bas. Leurs quatre passeports étaient en effet dotés de numéros qui se suivaient.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct