Les hackers russes ont aussi visé la Belgique

© Reporters
© Reporters

Les pirates informatiques russes qui ont tenté de dérober des données de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) à La Haye (Pays-Bas) ont probablement aussi frappé en Belgique, relèvent les journaux Mediahuis, vendredi. Le parquet fédéral examine des incidents survenus en 2014, lorsque des hackers ont dérobé un rapport diplomatique confidentiel sur l’Ukraine du SPF Affaires étrangères.

Les puissances occidentales ont accusé jeudi la Russie d’orchestrer une série de cyberattaques mondiales dont une tentative de piratage du siège de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) aux Pays-Bas, qui ont annoncé avoir expulsé quatre espions russes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct