La tempête Publifin a provoqué une vague de changements législatifs

Même si ce n’était initialement pas le but, suppose-t-on, les errements des gestionnaires et administrateurs de Publifin (notre photo : la commission d’enquête) auront au moins eu pour vertu de rappeler au politique qu’une bonne administration des sociétés publiques impose gouvernance et transparence.
Même si ce n’était initialement pas le but, suppose-t-on, les errements des gestionnaires et administrateurs de Publifin (notre photo : la commission d’enquête) auront au moins eu pour vertu de rappeler au politique qu’une bonne administration des sociétés publiques impose gouvernance et transparence. - Photo News.

Même si ce n’était initialement pas le but, suppose-t-on, les errements des gestionnaires et administrateurs de Publifin auront au moins eu pour vertu de rappeler au politique qu’une bonne administration des sociétés publiques impose gouvernance et transparence. Deux concepts qui, bon gré mal gré, ont rappelé aux différents niveaux de pouvoir leurs obligations et se sont invités dans leurs agendas.

1 Au fédéral Remodelé il y a un an, l’article 100 du Code des sociétés impose désormais à un certain nombre de sociétés publiques de lever le voile sur les rémunérations de leurs administrateurs (lire ci-dessus).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct