Louise Mushikiwabo, une Rwandaise bilingue favorite pour prendre la tête de la francophonie

Témoignant d’une fidélité sans faille à Kagame, la ministre est une «
dure
» du régime.
Témoignant d’une fidélité sans faille à Kagame, la ministre est une « dure » du régime. - Reporters

Pendant longtemps, on ne la connaissait que comme « la petite sœur ». Celle qui avait échappé à la mort…

Élégante, la tête haute, le verbe clair, Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda depuis dix ans deviendra sans doute secrétaire générale de la francophonie. Au Rwanda, elle porte un nom prestigieux et a la légitimité d’une survivante.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct