Canada: Carlie Weinreb, les chiffres en souriant

Le talent pour les chiffres de Carlie impressionne d’autant plus que les jeunes Canadiens ne savent pour la plupart plus compter mentalement.
Le talent pour les chiffres de Carlie impressionne d’autant plus que les jeunes Canadiens ne savent pour la plupart plus compter mentalement. - D.R.

Depuis Montréal,

Tout a commencé la semaine dernière dans les locaux parisiens de l’Organisation de coopération de développement économique (OCDE). Après l’une des innombrables conférences du Forum international des Amériques, un organisme montréalais où les allocutions de riches et célèbres sur la mondialisation se suivent et se ressemblent depuis plus d’une décennie, une enfant, invitée par l’ONG Tax Coop, a fait sensation.

Carlie Weinreb, 11 ans, a prononcé une conférence très structurée sur la nécessité de soumettre les robots à l’impôt. Avec ce raisonnement simple : les humains paient des impôts, pas les robots qui, qui plus est, occupent de plus en plus d’emplois. Il faut donc les taxer. Stupéfaction chez les fiscalistes européens, peu habitués à voir une fillette poser un tel argumentaire. Très vite, la jeune torontoise a volé la vedette aux autres participants.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct