Elio Di Rupo à Charles Michel: «Vos recettes libérales sont un échec patent»

©Belga
©Belga

Elio Di Rupo, ancien Premier ministre, président du PS, s’est exprimé mardi matin à la Chambre au nom du groupe socialiste.

Il a été interrompu à de nombreuses reprises, surtout sur les bancs libéraux (Richard Miller a ouvert le feu, pour justifier les interventions : «  On n’est pas au conseil communal de Mons ici !  »), notamment par le Premier ministre, Charles Michel, lorsqu’il a souligné que la croissance en Belgique était inférieure à la moyenne en zone euro, ou encore lorsqu’il a mis en cause la politique du gouvernement en matière de santé et singulièrement la responsabilité de la ministre Maggie de Block (« Trois étoiles dans le guide Michel »), estimant qu’elle avait réalisé « 2 milliards d’économies » durant cette législature.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct